• Loi Pinel : comment ça marche ?

  • Investir loi Pinel

    La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation immobilière répondant à certains critères d’éligibilité. Pour en profiter, il faut donc devenir propriétaire d’un logement en plus de respecter les règles du dispositif. Avant de vous lancer dans un projet de cette envergure, il vous faut bien les appréhender.

    L’engagement à la location

    Tout d’abord, votre investissement en loi Pinel doit se réaliser dans l’immobilier locatif. C’est-à-dire que vous devez louer votre logement et ce, pour une période de 6, 9 ou 12 ans. La location est donc essentielle pour profiter du dispositif Pinel. A savoir que vous avez un an pour conclure un bail, et que vous avez le droit de louer à vos enfants majeurs ou à vos parents.

    Les logements neufs

    Ce sont uniquement les logements neufs qui sont concernés par la loi Pinel, son objectif étant d’améliorer et de renouveler le parc immobilier français. Pour autant, selon certaines conditions, l’immobilier ancien peut aussi être concerné ainsi que les locaux transformés en habitations.

    La zone du territoire

    Vous devez aussi investir dans une zone Pinel éligible, à savoir les zones A bis, A et B1. Pour la zone B2, il faudra vous renseigner plus précisément, toutes les villes n’étant pas éligibles. La zone C en revanche n’ouvre droit à aucune aide de l’Etat en la matière.

    Les taux de réduction d’impôt

    Ils sont fonction de la durée de location et de l’investissement de départ :

    • Sur 6 ans, économisez 12 % du prix de revient de votre bien immobilier
    • Sur 9 ans, cette économie d’impôt s’élève à 18 % de votre investissement de départ
    • Sur 12 ans, vous récupérez 21 % du prix de votre logement

    Le tout est valable dans une limite de deux logements à 300 000 € maximum par an.